AJARAKH par Khatri du Gajarat

Un Ajrakh désigne une étoffe imprimée avec une procédé indien unique proche de celui du batik.

 

Les motifs sont imprimés à la main en appliquant les lignes de contour et les couleurs successivement avec différents tampons complémentaires.  Certaines zones imprimées ou non sont aussi protégées avec des « pâtes résists » et le tissu est plongé dans un bain de teinture.  Un rinçage à grande eau révèle alors toute la richesse du tissu; les couleurs éclatent, la finesse des motifs se distingue, l'oeuvre-d'art apparaît.

 

Les familles Khatris perpétuent cet art en Inde, dans les états du Gujarat et du Rajhastan, depuis le 17eme siècle.

 

Cet Ajrakh est réalisé par Mr Abdul Jabbar Khatri dans la région de Kutch au Gujarat.

Il est entièrement imprimé au tampon en bois de teck.

Les pigments, les mordants (fixateurs) et les « pâtes résists » utilisés sont presque exclusivement d'origines naturelles, végétales ou minérales.

 

Mr AJ Khatri et son frère, le Dc I Khatri (docteur honoris causa aux arts de l'université de Warwick) sont reconnus mondialement pour leur travail et leur savoir-faire et ont reçu de nombreux prix d'excellence...

 

 

Exemples de mordants (fixateurs) naturels :

-Harada (fruit du Myrobolan, Terminalia Chebula)

-Pierre d'alun

 

Exemples de couleurs naturelles utilisées :

Noir : fer

Rouge : alizarine (garance des teinturiers, Rubia Tinctorum)

Beige : harada, henné

Jaune : écorce de grenade, poudre de curcuma

Bleu : indigo

Vert : mélange indigo et Curcuma

 

Exemples de pâte-résist :

-Mélange de gomme arabique et de chaux pour mettre en réserve

-Mélange de gomme arabique, d'argile et d'alun pour protéger et soutenir les couleurs.

 

⬇​ Garance Étoile

⬇​ Garance Roue

⬇​ Garance Carré

⬇​ Garance Cème